PAIN_LEVAIN5

Ca y est...

J'ai aussi testé le pain au levain que j'avais "percuté" chez Inoule à partir d'une recette de levain de Samania... Percuté, c'est bien le mot, car lorsque je l'ai aperçu, je me suis arrêtée net, le choc ! Voilà le plus beau pain que je n'avais vu...  Et j'ai salivé pendant quelques heures à me dire j'y vais, j'y vais pas ? Et bien, j'y suis allé et je ne regrette pas, bien qu'il ne soit pas aussi joli et appétissant que celui d'Inoule, je l'ai trouvé très bon  et j'ai pris bien du plaisir à nourrir mon levain...

PAIN_LEVAIN6

Je voulais un bon pain pour accompagner ma "terrine maison", et ce qu'il y a de pratique c'est que les deux recettes demandent du temps de préparation, donc on peut tout à fait les commencer en même temps. Et bien sûr, un peu de patience pour la dégustation, mais qui est si appréciable que l'on n'a qu'une envie, celle de recommencer !

Pour le levain, c'est ici...

Pour la recette d'un très beau pain, c'est ici...

Pour ma recette, pas très différente de celle d'Inoule, c'est ci-dessous !

PAIN_LEVAINPAIN_LEVAIN1PAIN_LEVAIN2PAIN_LEVAIN3

Ingrédients pour une petite miche

  • 200 g de farine de blé
  • 125 g de farine de seigle
  • 170 g de levain liquide
  • 170 g d'eau de source
  • 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olives
  • 1/2 cuillère à soupe rase de sel marin
  • 1/2 cuillère à soupe rase de sucre blond

Pétrir tous les ingrédients ensemble pendant 30 mn, au robot vitesse moyenne. Laisser reposer et lever la pâte pendant 3 heures au chaud et à l'abri des courants d'air: il s'agit du pointage.

Rabattre la pâte pour enlever le gaz carbonique. Laisser lever de nouveau pendant 2 heures au chaud et à l'abri des courants d'air: il s'agit de l'apprêt dont le temps nécessaire peut varier, ou faire comme moi, mettre au réfrigérateur pour une levée lente pendant la nuit.

Préchauffer le four à 230°C. Inciser le dessus du pain assez profondément en "quadrillage". Verser un peu d'eau dans le lèche-frites (pour une belle croûte dorée) et enfourner pendant 20 mn. Le pain est cuit lorsqu'il sonne creux.

Avec le reste de mon levain, je vais faire comme Inoule : je le conserve au réfrigérateur et la veille de faire mon pain, je le sors, je le "rafraichis" en ajoutant 150 g de farine + 150 g d'eau de source + 1cuillère à café de miel liquide. Je bats bien au fouet, je couvre en laissant passer un peu d'air et je laisse à température ambiante...! Mais j'aurais bien une petite question : faut-il nourrir le levain pendant ce temps ? La prochaine fois, j'achèterais de la farine bio pour un meilleur résultat !

PAIN_LEVAIN4

Laisser refroidir sur une grille avant de déguster.